Vacances et un calme étrange – Ferien und seltsame Ruhe

Publié le par Mony

Chez nous, les vacances scolaires ont commencé ce lundi. Ca tombait bien, les loulous en avaient besoin. En plus, le début des vacances coïncidait avec l’arrivé du beau temps tant attendu. YESSS !

Bei uns haben die Frühlingsferien diesen Montag begonnen. Es wurde Zeit, unsere Trabanten hatten sie echt nötig. Außerdem fiel der Ferienanfang mit dem Beginn des lang ersehnten schönen Wetters zusammen. YESSS!

 

Durant la première semaine des vacances, Papa Philippe et moi travaillons encore ; nous avons posé la deuxième semaine pour passer quelques jours avec Fenris et Fionan et leur permettre de vraiment se reposer, même si nous savons très bien que la grasse matinée n’est pas vraiment leur truc, hélas.

Cette semaine, Fionan va au centre de loisirs et Fenris est parti hier matin jusqu’à vendredi soir dans un centre équestre, séjour proposé et organisé par le CE du travail de Papa Philippe.

In der ersten Ferienwoche arbeiten Papa Philippe und ich noch ; wir haben uns in der zweiten Woche Urlaub genommen, um ein paar Tage mit Fenris und Fionan zu verbringen und es ihnen zu erlauben, sich wirklich auszuruhen, selbst wenn wir wissen, dass lange Schafen leider nicht zu Ihren Hobbys gehört.

Diese Woche geht Fionan in den Ferienhort und Fenris ist gestern Morgen für 5 Tage zu einem Urlaub in einem Reiterhof gefahren. Ferien, die vom Betriebsrat von Philippes Arbeit angeboten und organisiert wurden.

 

Fenris était super content d’y aller, même si son sourire hier matin avant le départ semble un peu forcé. Il faut dire que ça n’a rien à voir avec une quelconque angoisse de partir, mais c’est simplement son sourire photo typique.

Fenris war total begeistert, selbst wenn sein Lächeln gestern Morgen ein bisschen gezwungen aussah. Das hat aber nichts mit irgendeiner Angst, alleine wegzufahren zu tun, es ist einfach nur sein typisches Fotografierlächeln.

 

04-Avril-2013 2952 16-04-13


Pour nous c’était plus dur. Quel calme à la maison. Fenris, qui est quelqu’un de très énergique, toujours sous tension, bruyant, qui court dans tous les sens, n’écoute pas jusqu’a ce que nous levons la voix (et encore !), qui monopolise presque toute notre énergie et attention ; eh bien, il a laissé un sacré vide. Fionan n’avait pas besoin de chouiner, ni de faire des colères pour nous rappeler qu’il existe.

Quelle étrange fin de journée nous avons vécu hier. Nous n’avons vraiment pas l’habitude d’un tel calme. C’était carrément plombant…

Für uns war es da schon schwieriger. Was für eine Ruhe zu Hause. Fenris, der ein richtiges Energiebündel ist, immer unter Spannung, laut, der überall herumrennt, nicht hört bis wir die Stimmen erheben (was auch nicht immer hilft…), der fast unsere gesamte Energie und Aufmerksamkeit monopolisiert; Tja, er hat eine ganz schöne Leere hinterlassen. Fionan braucht weder zu quengeln noch Wutanfälle zu bekommen um uns daran zu erinnern, dass auch er existiert.

Welch ein seltsames Tagesende wir gestern erlebt haben. Wir sind wirklich nicht an so viel Ruhe gewöhnt. Es war richtig deprimierend…

 

Et Fionan qui a grandi d’un coup, qui a tout fait tout seul. Il s’est même brossé les dents tout seul, chose rarissime !

Und Fionan ist schlagartig größer geworden, hat alles alleine gemacht. Er hat sich sogar alleine die Zähne geputzt, etwas extrem seltenes!

 

04-Avril-2013 2970 16-04-13


P.S. : Heureusement, nous avons régulièrement des nouvelles de Fenris. Le centre équestre met chaque soir son blog à jour où le personnel raconte le déroulement de la journée passée avec des photos à l’appui. Ca rassure. Et nous pouvons téléphoner le temps de midi, ce que nous avons fait aujourd’hui. Fenris s’éclate comme un fou et il s’est déjà fait des amis. Ouf, nous voilà soulagés.

P.S.: Zum Glück bekommen wir regelmäßig Neuigkeiten von Fenris. Der Reiterhof aktualisiert jeden Abend seinen Blog (Webseite), wo das Personal den vergangenen Tag erzählt und Fotos einstellt. Das beruhigt. Und wir dürfen mittags anrufen, wenn wir möchten, was wir heute getan haben. Fenris gefällt es super gut dort und er hat auch schon Freundschaften geschlossen. Uff, jetzt sind wir erleichtert.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

margareth 20/04/2013 14:20


Internet a quand même des côtés pratiques !  Autrefois il fallait attendre les lettres. Cela avait son charme. En lisant cet article je me rappelais une collègue de travail. Pour la première
fois elle restait seule chez elle tandis que mari et enfants étaient partis en vacances. Premier jour :"Que je suis bien ! Quel calme ! Vive la liberté !" Troisième jour : "Ils me manquent. J'ai
hâte qu'ils reviennent !"

coco 18/04/2013 14:04


Profitez de ce calme, cela fait du bien, Fenris s'éclate, Fionan profite de vous..les vacnaces des loulous commencent bien.

Nel 17/04/2013 16:56


C'est bien aussi des fois pour les plus petits et les parents, la séparation! Surtout si Fenris s'éclate :D Son petit frère vous a pour lui seul, le pied :D


Tout ça pour mieux se retrouver après ^^


Bisous et profitez bien!

Eli 17/04/2013 10:35


Och ist das schööön mit Fenris, dass es ihm auf dem Reiterhof so gut gefällt! Und Fionan scheint auch nicht allzu traurig zu sein, dass sein Bruder nicht da ist. Weiterhin gute Ferien von Tante
Lily.

Stéphanie 16/04/2013 20:13


Bravo à tous! A Fenris pour son courage, car ce n'est pas toujours facile de se séparer de sa famille à cet âge! Et à vous de l'avoir laissé partir... je sais que je n'aurai pas pu! J'ai déjà eu
du mal à laisser partir mon grand à paris pour deux jours l'an passé! Sans compter ses frères qui le réclamaient sans cesse!


Laisser mes loulous chez mes parents quelques jours pour une escapade en amoureux, ça j'y arrive, mais les laisser partir ainsi vers l'inconnu, j'aurai du mal! Mère poule, moi? Cot cot cot!
Voui!